Fin de la crise pour les opérateurs mobiles ?


Dans l’Hexagone, quatre principaux opérateurs mobiles interviennent, dont Orange, Free, Bouygues Telecom et Numéricable-SFR. En une trentaine d’années, ce domaine est sujet à de nombreux changements, notamment en matière de technologie et de tarifs, ce qui n’est pas sans conséquences sur l’augmentation ou réduction en nombre d’abonnés. Il est remarqué dernièrement que les opérateurs mobiles avaient à faire à une crise freinant à leur développement. 

Opérateurs mobiles, victimes des impayés

operateurs-mobiles.jpg

En téléphonie mobile, tout comme d’autres secteurs, certains clients sont mauvais payeurs, ce qui présente des impacts négatifs sur la recherche de développement des opérateurs mobiles. Pour éviter un tel problème, certains d’entre eux choisissent de refuser des clients tout en suivant les indications inscrites dans le fichier Préventel. Il s’agit, en effet, d’un fichier comportant environ 2.500.000 particuliers, dont la gestion est assurée par la GIE Prévention Télécommunications. Les abonnés des opérateurs mobiles débiteurs de 30 euros ou plus sont tous inscrits dans ce fichier. Ils y inscrivent également les noms des personnes qui n’utilisent leurs services que rarement. Grâce à ce fichier, les opérateurs mobiles n’ont plus désormais à faire aux problèmes d’impayés. Ils n’ont qu’à y inscrire les noms et coordonnées des abonnés qui ne sont pas bon payeurs. 

La concurrence gagne de l’ampleur en matière de téléphonie mobile 

telephonie-mobile.jpg

Pour répondre aux exigences des utilisateurs, les opérateurs mobiles adoptent les technologies nouvelles qui ne cessent pas de s’évoluer au fil du temps. Si, en 1992, le GSM France Télécom a misé sur Itineris, SFR ne s’est pas attardé à adopter la même technologie, rien que pour surprendre agréablement ses abonnés. Puis, en 1996, Bouygues a vu le jour tout en captant l’attention des jeunes avec des forfaits plus qu’intéressants. En 2001, Orange s’est débarqué à travers la téléphonie mobile et a proposé depuis 2004 la 3G. Free fait partie des opérateurs mobiles récents qui proposent des tarifs très bas. En matière de classement, Orange a su devancer les trois autres opérateurs avec ses environs 28 millions d’abonnés.